Investir intelligemment et durablement sans faire tourner son compteur à l’envers, c’est possible

La Cour constitutionnelle a mis fin à la pratique qui consistait à faire tourner son compteur à l’envers, ce qui se traduit par un manque à gagner pour près d’un demi-million de familles flamandes. Pour faire face à la perte que représente cette décision, GPC Europe propose des solutions intéressantes stimulant l’autoconsommation. Yves Struyve de GPC Europe : « Grâce à nos commandes intelligentes et à nos batteries, l’énergie solaire excédentaire peut être stockée, ce qui permet de réduire la facture énergétique. »

 

Toute personne ayant fait installer des panneaux solaires entre début 2006 et fin 2020 avait le droit de faire tourner son compteur à l’envers pendant 15 ans. Le compteur avance lorsque vous consommez plus d’énergie que vous n’en produisez, et recule quand vous produisez plus que vous ne consommez. La Cour constitutionnelle a cependant récemment mis fin à ce système, de sorte que l’excédent d’énergie qui est produite par les consommateurs disparaît dans le réseau de distribution. Un sérieux revers pour les personnes qui viennent d’investir dans des panneaux solaires dans le but de bénéficier de ce système.

 

Solutions alternatives

Mais il existe d’autres possibilités. GPC Europe, grossiste en batteries et produits solaires photovoltaïques, dispose de la technologie nécessaire pour booster son autoconsommation et diminuer sa facture énergétique. Yves Struyve de GPC Europe : « Les solutions de batteries intelligentes, avec le soutien des autorités, peuvent compenser la disparition des compteurs tournant à l’envers. Grâce à l’installation d’une batterie électrique, par exemple, l’énergie perdue peut être stockée pour un usage ultérieur. Même une batterie de capacité relativement faible permet de doubler l’autoconsommation. L’énergie solaire excédentaire peut également être stockée sous forme de chaleur. C’est beaucoup moins cher et très efficace ! L’énergie inutilisée peut alors être réorientée vers un chauffe-eau, une pompe à chaleur ou des accumulateurs, par exemple. »

 

À la recherche de la batterie gratuite cachée dans la maison

Grâce aux commandes intelligentes de GPC, l’énergie que vous produisez, mais n’utilisez pas, n’est pas réinjectée dans le réseau, mais est conservée sous la forme, par exemple, d’eau chaude sanitaire. Lorsque l’énergie solaire produite est supérieure à celle consommée dans la maison, le chauffe-eau se met en marche. Avec une quantité d’énergie strictement identique à celle que vous réinjecteriez autrement sur le réseau.   Tijs Neutjens a installé cette commande intelligente : « J’ai installé un système de stockage thermique en septembre dernier. J’ai été surpris par la rapidité et la facilité d’installation. Mais plus encore par le résultat. J’estime qu’il est possible de stocker 1 000 kWh d’énergie par an, et pendant l’été et l’entre-saison, toute l’énergie nécessaire à la production d’eau chaude peut être générée de cette façon. »

 

Un appel à l’action : soutenir les investissements durables

« Nous n’attendons pas des autorités qu’elles reviennent sur le retrait des certificats verts et des autres systèmes complexes, ce qui susciterait une nouvelle incertitude juridique », déclare Yves Struyve de GPC Europe. À l’inverse, nous lançons un appel aux autorités afin qu’elles soutiennent les investissements durables. Cela s’inscrit parfaitement dans le cadre de la stratégie d’investissement en période de coronavirus, qui vise à soutenir la durabilité et l’efficacité. L’occasion idéale de construire un réseau électrique équilibré qui nous sera bénéfique pour les décennies à venir.

Plus de nouvelles

05/05/2021
Haal het maximale uit uw PV installatie met GPControl
Haal het maximale uit uw PV installatie met GPControl
20/04/2021
Top PV Supplier Award pour GPC Europe
Top PV Supplier Award pour GPC Europe
24/03/2021

EuPD Research a récompensé GPC Europe avec le prix du meilleur fournisseur pv pour la deuxième année consécutive. « Un grand sentiment que nos efforts sont reconnus », le PDG Yves Struyve semble heureux.